CASTELLO DI VERRESConstruit sur un piton rocheux surplombant le village en contrebas du château est mentionné pour la première fois en 1287 comme appartenant à M. De Verretio. Une inscription gravée en caractères gothiques atteste que c’était Iblet de Challant en 1390 de mettre sa main dans le travail qu’ils ont fait prendre au bâtiment son aspect actuel. En 1536, René Challant renouvelé les structures de défense, en les adaptant pour les armes à feu modernes. A cette occasion, un mur d’enceinte avec une batterie, des contreforts et de tours dégrossi attaque, adapté à l’utilisation de mortiers et de canons exprimés dans la querelle qui avait le comte de Challant à Valangin, Suisse; l’entrée a été rendu plus sûr par la mise en œuvre dell’antiporta avec l’ouverture de pont-levis de failles. Il était prévu aussi d’ouvrir de nouvelles fenêtres en croisière, en plus de ce genre et à meneaux lancette gothique existants et nouveaux mauresque arches des portes, de l’espagnol, inspiré Les intérieurs ont été améliorés avec de nouveaux meubles. A la mort de Renato Challant (1565) sans héritiers mâles, le château a été repris par la Savoie. En 1661, le duc Charles-Emmanuel II a ordonné le démantèlement des armes et de les transférer au fort de Bard, un point stratégique où la défense a été concentrée dans la Vallée d’Aoste. Les Challant reprirent possession du château en 1696 et maintenu jusqu’à la fin de la famille, au début du XIXe siècle. A cette époque, le château a été abandonné pendant près de deux siècles: le toit, déjà en partie effondré, avait été complètement démoli pour éviter de payer des droits, de sorte que les étages supérieurs ont été exposés aux éléments et envahi par les mauvaises herbes. Le sauvetage de ce château, comme ceux de Issogne et de Fénis, vous avez l’intérêt d’un groupe d’intellectuels piémontais qui partagent une passion pour le Moyen Age.