CHIOGGIA_2La deuxième plus grande ville dans la lagune de Venise, se trouve à son extrémité sud, près de l’embouchure de la Brenta. Alors que Venise a étendu sa domination sur l’Adriatique, Chioggia a été maintes fois détruit et pillé, au moins par les Génois. Citoyens, à rude épreuve, ils ont décidé d’abandonner le district côtier de sous-marin et se réfugier sur l’île, entièrement protégée contre l’eau. Cela a conduit au développement de la ville, principalement consacrée à la pêche. Son centre est divisé en longueur par un canal appelé la veine, qui débouche dans la rue, et qui est parallèle à la cours des gens, plus de vingt mètres de large et le centre de la vie de la ville. Sur ce le palais de la grange, la cathédrale, avec l’évêque à proximité carré, et les églises de Saint-Martin et Saint-André. Contrairement à Venise, la ville de Chioggia est accessible à la circulation.