GIOVANNI SEGANTINILe peintre est né à Bow en 1858, il s’installe à Bregaglia avec toute la famille en 1894. A Maloja, où la lumière est qu’il aime tellement plus pur, plus particulièrement, de sa maturité artistique atteint son paroxysme. Le plus grand peintre pointilliste italien préfère le thème rustique, qui se reflète dans ses œuvres dans la majestueuse et vierge paysage alpin, et même Trône de Maloja, où il séjourne en hiver, ainsi que de l’Engadine. En Bregaglia valligiano devient ami du peintre Giovanni Giacometti, père du célèbre Alberto Giacometti, et parfois les deux en même temps la peinture. Son atelier, qui est maintenant à Maloja, est un modèle à l’échelle de ce qui aurait été le pavillon de l’Engadine pour l’Exposition universelle de 1900: un bâtiment rond, d’un diamètre de 70 mètres. Mais en raison du manque de fonds Segantini ne termine pas la représentation picturale gigantesque du paysage de l’Engadine que le pavillon était censé accueillir. Son œuvre la plus célèbre «triptyque de la nature», conservée au Musée Segantini à St-Moritz. Les trois tableaux intitulés «Nature», «La Vie» et «mort» sont respectivement fond Trône du paysage de montagne, crépuscule vue de Schafberg dans le paysage d’hiver de la Haute-Engadine et Maloja.