L’une des provinces les plus riches des régions historiques et géographiques, les urgences et les sites naturels protégés et artistiques de l’UNESCO. Et de la province de Salerne. La partie nord de la capitale est divisée en la fin de la côte amalfitaine (la côte sud de la péninsule de Sorrente, site du patrimoine mondial de l’UNESCO) et l’arrière agro Nocera-Sarno, sur les cendres du Vésuve fertilisés et irrigués par le fleuve Sarno. Cap à l’Est est la capitale, qui se développe au point où la vallée dell’Irno s’écoule vers la mer, entre les contreforts des montagnes et les montagnes Lattari Picentinis. Vers le sud-est, il ya la grande plaine du Sele ou Paestum, jusqu’au XXe siècle terres insalubres et marécageux, zone aujourd’hui avec une forte productivité agricole et la forte attraction touristique. Enfin, au sud, sur le Sele, on trouve de vastes zones du Cilento et du Vallo di Diano, zones verdoyantes et montagneuses principalement d’accès difficile, sont restés longtemps isolés du flux principal de la circulation, mais de grand charme. Sur le territoire il ya de nombreux sites du patrimoine mondial reconnu par l’UNESCO: la côte d’Amalfi, le parc national du Cilento et du Vallo di Diano, qui est aussi une réserve de biosphère et le premier géoparc, y compris les parcs nationaux italiens; les sites archéologiques de Paestum et Velia (Elea ancienne), la Certosa di Padula, les Grottes de Perth et les Grottes de Castelcivita.