LA GIOSTRA DELL’ORSOLa joute de l’ours est une interprétation moderne de l’antique jeu berbère, qui se tient dans la ville de Pistoia depuis le XIIIe siècle tous les 25 Juillet, la journée dédiée à la patronne de James. C’est un événement équestre qui a lieu entre les douze chevaliers, trois pour chacun des quatre quartiers de la ville, qui entrent en collision les uns avec les autres par paires pour gagner le prix ou un chiffon.
La course se compose de dix-huit tours, qui sont tirés vers le bas et le matin du 25 Juillet, dans lequel les coureurs ont à briser une cible sous la forme d’un ours en la frappant avec une lance.
La note est attribuée de cette manière: trois points pour un premier arrivé, premier et décompose l’ours, un point à ceux qui venaient en deuxième et frappe l’ours, zéro point pour ceux qui ne heurtent pas l’ours.
Jusqu’à il ya quelques années, le chevalier qui est arrivé en premier sur la cible a pris un point, même si vous n’avez pas touché la cible, mais cette règle a été supprimée à préférer la précision à la vitesse qui a souvent conduit à faire trop de risques pour les chevaux et les cavaliers.
Les scores obtenus par les chevaliers dans les diverses sessions vont être ajoutées sur la base de l’appartenance à la paroisse et la paroisse qui obtient finalement le plus de points remporte le tournoi et reçoit le prix. Si plusieurs équipes sont à égalité dans d’autres séries de courses éliminatoires.
En plus de contribuer à la victoire de leurs propres objectifs de la paroisse accumulés par les coureurs individuels sont utilisés pour obtenir le prix convoité de l’or cylindrique qui est attribué au pilote qui a gagné le plus de points à la fin de la course.