SAN MARCOAutour de 1507, le boulanger Piero poche, il a trouvé un homme mort poignardé dans la rue et a été blâmé pour l’assassiner. Après de cruelles tortures destinées à lui faire avouer, il a été exécuté en face de la rive sud de la basilique, juste avant qu’il ne vienne à découvrir son innocence. Depuis lors, deux bougies rouges sont allumées chaque soir entre deux arches de la basilique, en face de l’endroit où il y avait la potence comme excuse vivace de la ville à la victime innocente.