SAN MICHELE ARCANGELO E IL MONTE SANT'ANGELOLe promontoire du Gargano, a connu une fortune considérable à la présence sur son territoire le sanctuaire de Saint Michel Archange. Il est, sans doute, le plus célèbre lieu de culte micelico l’Occident latin, une destination populaire pour les pèlerinages et les personnes célèbres de tous les horizons de la vie, même de très loin. La tradition remonte à la construction du sanctuaire, dans les premières années de l’épiscopat de Mgr Lorenzo Maiorano, en effet, les trois apparitions de l’archange de 490, 492, 493, marquent l’arrivée du culte micelico Gargano. L’histoire du sanctuaire et le culte de l’ange sur le Gargano est reconstruite principalement sur la base de Micaelis du Liber Sancti de Mount Gargano (une opérette hagiographique diversement datée entre le cinquième et septième siècles). Il se compose de trois épisodes, marquée par le même nombre d’apparitions de l’ange et dit del Toro, respectivement, de la bataille de la consécration de la basilique. Dans le premier épisode, l’un des taureaux, est présenté l’impact initial entre l’ange et les montagnes de Gargano. Il est dit que Gargano, un berger riche qui aurait donné le nom de la montagne, un soir, après le retour au bercail de son grand troupeau, il se rend compte qu’il n’y a pas de taureau. Avec ses serviteurs recherches, il glane près d’une grotte et le prit jette une flèche empoisonnée à la colère, mais, se frappe inexplicablement. Le Siponto, impressionné par l’épisode, demandant quoi faire pour un évêque non spécifié, qui a un jeûne de trois jours pour connaître la volonté de Dieu. A la fin du jeûne semble évêque, l’archange Michel qui prétend que le mystérieux épisode a été appelé par lui révéler Ipsus loci inspecteur atque custode. Dans le deuxième épisode, selon la tradition, en 492, raconte une bataille que les Byzantins (Napolitains) est entré contre Siponto et Benevento (les Lombards). Le Siponto assiégée demanda une trêve de trois jours. A la fin de la période de la trêve de l’Archange apparut de nouveau et prédit la victoire sur les païens Byzantins. Les résultats d’incidents sous forme légendaire une réalité ; histoire. Vers le milieu du septième siècle, il est venu à la confrontation entre les Byzantins et les Lombards : le premier a attaqué le sanctuaire du Gargano, dans la défense de qui a vu Grimoald, duc de Bénévent (647-671). Après la victoire sur les Byzantins, l’évêque était déterminé à consacrer la grotte, à cette occasion, l’Archange Michael semblait annoncer que la grotte avait été consacrée par lui-même. L’artisanat local se concentre sur les boiseries, fer forgé et pierre locale. Très caractéristique sont les outils pour la cuisine, je CHUCCHIERE (cuillères, fourchettes, assiettes et autres bibelots), dérivés du bois d’olivier robuste. Unique en son genre est la production de statues, en pierre locale, l’Archange Michael (même autorisé par le pape avec une bulle papale spéciale).